border border border border
border
  http://www.historia-nostra.com   22-05-2017 v1.02  
border border
flower image
  Portail collaboratif

des passionnés d'histoire
border border
 arrow 
   
border border


Accueil
Préhistoire
Histoire antique
Histoire médiévale
XVIe-XVIIIe
Histoire moderne
Religion
Géographie
Biographies
Histoire de l'art
Sciences
Exploration
Membres
Login
Pass 
Se souvenir de moi
Perdu votre mot de passe ?
Partenaires



Histoire pour tous


Histoire-Généalogie, la vie et la mémoire des hommes

Car un pays sans passé est un pays sans avenir...




Atlas du monde

Histoire en questions



Physique-chimie
Gaspard Monge Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par Mathilde Dumas   
21-06-2006
Mathématicien novateur et grand orateur, Gaspard Monge, fils d’un marchand forain, est né en 1746. En 1780, il entre à l’Académie des sciences. Il devient ensuite professeur d’hydrodynamique à l’école fondée au Louvre par Turgot. La Révolution lui ouvre d’autres horizons : proche des Girondins, il devient ministre de la Marine en 1792. Monge contribue à la fondation de l’École normale et de Polytechnique puis suit Bonaparte en Égypte (1798/99), où il devient professeur à l’Institut du Caire.
Dernière mise à jour : ( 25-06-2006 )

Lire la suite...


La pomme de Newton Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par Alix Ducret   
21-06-2006
Isaac Newton est né dans le comté de Lincoln en 1642, l’année même où meurt... Galilée. Après des études studieuses à Cambridge, Newton y enseigne dès 1665. Ses recherches scientifiques sont rapidement publiées, notamment par la Société royale de Londres, mais la nouveauté de ses idées entraîne nombre de désaccords. Astronome, mathématicien, il publie en 1687 son œuvre maîtresse intitulée Principes mathématiques de la philosophie naturelle, où il expose sa théorie sur la loi de l’attraction universelle. Une anecdote dit qu’il énonça ce principe, voyant tomber une pomme.
En 1688, il devient membre du parlement pour défendre les droits de l’Université contre les prétentions du roi Jacques II Stuart. Plus tard, on le charge de représenter l’Université à la chambre des communes. En 1705, il est anobli et fait chevalier. Il meurt à Kensington en 1727.
Dernière mise à jour : ( 25-06-2006 )

Niels Bohr et la théorie de la « goutte d’eau » Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par Alix Ducret   
16-06-2006

Septembre 1943. Un petit bateau de pêcheurs quitte les côtes danoises pour la Suède. À son bord, le célèbre physicien Niels Bohr, prix nobel de physique en 1922, fuit son pays occupé par les troupes nazies.
Physicien danois, Niels Bohr, né le 7 octobre 1885, révolutionne, en 1913, tout le monde de la physique avec sa théorie dite de « l’atome de Bohr ». Selon ce savant, l’atome est constitué d’un noyau et d’électrons qui gravitent autour, comme le soleil et ses satellites. À chaque orbite correspond un niveau d’énergie qui va en décroissant. Rendu célèbre par sa théorie, Bohr fonde, en 1920, l’Institut de physique théorique.
En 1943, il émigre aux États-Unis où il participe à l’élaboration de la bombe atomique. C’est Bohr qui, dès 1939, explique le phénomène de la fission de l’uranium 235, par la théorie de la « goutte d’eau ».
De retour au Danemark en 1945, il s’engage vigoureusement dans la lutte contre l’armement nucléaire et meurt à Copenhague, sa ville natale, en 1962.
 

Dernière mise à jour : ( 21-06-2006 )



haut de la page Haut de page haut de la page



border borderborder border
     
border
powered by mambo open source - tdw
border
border border






border border border border
border border border border

Advertisement