border border border border
border
  http://www.historia-nostra.com   29-05-2017 v1.02  
border border
flower image
  Portail collaboratif

des passionnés d'histoire
border border
 arrow 
   
border border


Accueil
Préhistoire
Histoire antique
Histoire médiévale
XVIe-XVIIIe
Histoire moderne
Religion
Géographie
Biographies
Histoire de l'art
Sciences
Exploration
Membres
Login
Pass 
Se souvenir de moi
Perdu votre mot de passe ?
Partenaires



Histoire pour tous


Histoire-Généalogie, la vie et la mémoire des hommes

Car un pays sans passé est un pays sans avenir...




Atlas du monde

Histoire en questions



Nennius, "l'inventeur" d'Arthur
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par Alix Ducret   
14-10-2009
Le roi Arthur, d'après une gravure du Moyen Âge.
Le roi Arthur, d'après une gravure du Moyen Âge.
Qui eut cru que cet obscure copiste du IXe siècle obtiendrait une telle notoriété ! Car si son nom est encore inconnu du grand public, les spécialistes connaissent tous Nennius, un Gallois, à qui l'on doit l'Histoire des Bretons, ensemble assez disparate de textes en rapport avec l'histoire de la Bretagne, recopiés, remaniés et complétés. Neuf parties composaient cet ouvrage : la première concernait les six âges du monde ; la suivante l'Histoire des Bretons, suivie de la Vie de saint Patrick ; puis venait les questions arthuriennes et la Généalogie des rois saxons. Les Annales de Cambria, la Liste de Wallisia, les cités de Bretagne et les Prodiges de la Bretagne concluaient son travail.
Evidemment, ce sont les questions arthuriennes qui sont à l'origine de la célébrité de Nennius, dont le texte est, par ailleurs, considéré comme assez confus, pas même bien écrit.
Les documents sur lesquels Nennius aurait travaillé remontent au moins à l'époque mérovingienne mais on y relève également comme source César, saint Jérôme, Gildas, Isidore de Séville et ou encore Bède le Vénérable.
Dans les documents en rapport avec la question arthurienne, on lit, à l'année 488, "Arthur qui luttait contre les Saxons à cette époque aux côtés des rois bretons. Quant à lui, il était général." L'important est ici le nom d'Arthur. La résistance bretonne, elle, avait déjà été incarnée par Aurélius Ambrosius, par Gildas (VIe siècle), général sans doute d'origine romaine et qui soutint les rois de Bretagne. Depuis, une question reste sans réponse : Aurélius Ambrosius et Arthur sont-ils une seule et même personne ?
Dernière mise à jour : ( 14-10-2009 )

Articles connexes


haut de la page Haut de page haut de la page



border borderborder border
     
border
powered by mambo open source - tdw
border
border border






border border border border
border border border border

Advertisement