border border border border
border
  http://www.historia-nostra.com   29-03-2017 v1.02  
border border
flower image
  Portail collaboratif

des passionnés d'histoire
border border
 arrow 
   
border border


Accueil
Préhistoire
Histoire antique
Histoire médiévale
XVIe-XVIIIe
Histoire moderne
Religion
Géographie
Biographies
Histoire de l'art
Sciences
Exploration
Membres
Login
Pass 
Se souvenir de moi
Perdu votre mot de passe ?
Partenaires



Histoire pour tous


Histoire-Généalogie, la vie et la mémoire des hommes

Car un pays sans passé est un pays sans avenir...




Atlas du monde

Histoire en questions



Caïus Gracchus, une oeuvre immense et méconnue
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par Alix Ducret   
03-03-2010
Tiberius et Caïus Gracchus (ou Gracques), d'après Eugène Guillaume.
Tiberius et Caïus Gracchus (ou Gracques), d'après Eugène Guillaume.
En 133 avant J.-C., c'est Tiberius Gracchus, son frère, qui, le premier, s'illustre. La question agraire, celle de l'Ager publicus, est en train de bouleverser la donne économique de la cité romaine et de toute la péninsule. A ce problème, qui met en concurrence de petits propriétaires terriens avec les possesseurs de vastes domaines -possesseurs généralement issus de la noblesse-, Tiberius, tribun de la plèbe, propose une loi qui limiterait la possession de terres provenant de l'Ager publicus. Il annonce même la création d'un triumvirat chargé de veiller à la bonne répartition de ces terres. Devant l'opposition, incarnée par le tribun Octavius, Tiberius va répondre par la destitiution d'Octavius... ce que le droit romain interdit formellement car tout tribun de la plèbe est jugé inviolable. Tiberius, ainsi que trois cents de ces partisans, payeront de leur vie cette violation.
Dix ans plus tard, c'est son Caïus qui se lance dans la bataille. Fils d'un consul et d'un censeur, petit-fils par sa mère de Scipion l'Africain, héros des guerres puniques, Caïus Gracchus est nettement plus énergique que son frère. En 123 et 122, il est élu tribun de la plèbe, comme son frère dix ans auparavant, mais sous son consulat, Caïus va faire bien plus que son frère. En deux ans seulement, il fait voter une loi agraire -qui reprend, en gros, celle de son frère ; mais assure également une distribution de blé aux pauvres -loi frumentaire-, annonce qu'un légionnaire sera désormais équipé par l'Etat, ce qui aura pour conséquence d'augmenter les contingents.
Politiquement, il annonce le renforcement du droit d'appel des tribuns et octroi le droit de cité aux Italiens, puis fait entrer les chevaliers dans les tribunaux destinés à juger les sénateurs et, enfin, annonce la fondation de colonies, destinées à absorber le trop plein de population romaine. Un véritable programme politique qui touche au social, au politique, au judiciaire et au militaire.
L'oeuvre de Caïus Gracchus est immense, mais largement méconnue, en raison notamment de la loi agraire, héritée de son frère et dans lequel on cantonne généralement son action. Mais cette oeuvre ne sera qu'éphémère : à peine Caïus revenu à la vie courante, à peine son mandat de tribun achevé, il sera assassiné durant une émeute (121 avant J.-C.).
L'oeuvre des Gracques -nom francisé des Gracchus- aurait pu être sans lendemain. Elle en a souvent l'apparence, les lois qu'ils avaient édictés ayant été rapidement abandonnées. Mais dans les faits, elle marquera profondément la République romaine. D'abord parce que, rapidement, leur histoire, leurs morts vont les élevés au rang de mythes. Ensuite et surtout parce qu'une nouvelle génération va reprendre leur flambeau. Et dans les rangs même de la noblesse que ce flambeau sera repris. Une noblesse qui se divise désormais en deux camps : les « Populares », qui disposent désormais d'un véritable programme politique, et les « Optimates » qui regroupe les plus conservateurs des membres du Sénat. C'est entre ces deux camps que va se jouer la guerre civile qui mettra fin, quelques décennies plus tard à la République.
Dernière mise à jour : ( 03-03-2010 )

Articles connexes


haut de la page Haut de page haut de la page



border borderborder border
     
border
powered by mambo open source - tdw
border
border border






border border border border
border border border border

Advertisement