border border border border
border
  http://www.historia-nostra.com   28-06-2017 v1.02  
border border
flower image
  Portail collaboratif

des passionnés d'histoire
border border
 arrow 
   
border border


Accueil
Préhistoire
Histoire antique
Histoire médiévale
XVIe-XVIIIe
Histoire moderne
Religion
Géographie
Biographies
Histoire de l'art
Sciences
Exploration
Membres
Login
Pass 
Se souvenir de moi
Perdu votre mot de passe ?
Partenaires



Histoire pour tous


Histoire-Généalogie, la vie et la mémoire des hommes

Car un pays sans passé est un pays sans avenir...




Atlas du monde

Histoire en questions



Bibliographie d'Alix Ducret
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Ecrit par Mathilde Dumas   
10-03-2008
Crimes et procès célèbres de l'histoire (Editions Studyrama) - 150 pages - avril 2009 : Alix Ducret - Sabine de la Goutte
"Caïn, qu’as-tu fait de ton frère ?" Cette question est celle qui annonce le premier crime. Cette question clôture un des premiers chapitres de la Bible… et de l’histoire de l’humanité en somme. Car de tout temps le meurtre a existé. De tout temps, l’homme s’en est pris à son frère. Et si parler des crimes et des procès célèbres n’a rien de nouveau, si les hommes aiment à se pencher sur ce miroir sombre de l’humanité, c’est avant tout en quête de connaissance. Agrippine, Gilles de Rais, les enfants d’Edouard, Elisabeth Bathory, Ravaillac, les sorcières de Salem, l’Affaire des poisons, Landru, Petiot révèlent la noirceur de l’âme humaine. Le procès de Socrate, celui des Templiers, de Darwin, des Rosenberg évoquent les frayeurs d’un monde, ses questions aussi. Sans parler des meurtres politiques comme celui de César, de Trotski ou de Kennedy. Autant de pages sombres de l’histoire qui font partie intégrante de notre histoire.





100 fiches sur l'antiquité (Editions Studyrama) - 215 pages - octobre 2008 : Alix Ducret
Le monde antique : un sujet qui passionne l’Europe depuis des siècles. Depuis la Renaissance, où les humanistes remettront ses valeurs à l’honneur ; depuis le XIXe siècle où sévissaient ceux que l’on nommera « les Antiques ». C’est à eux, d’ailleurs, que l’on devra la découverte du site de Troie, celle de Cnossos, de Pompéï, des tombes étrusques ou l’exploration des pyramides de la Vallée des Rois. Un monde antique qui fascine, donc, mais un monde antique qui se voit trop souvent réduit à quelques idées, à quelques concepts. L’émergence de la démocratie et la suprématie athénienne pour la Grèce, la conquête et le droit pour Rome, le monde des dieux et celui des morts –momies, pyramides- pour l’Egypte : c’est à cela que semble se cantonner l’apport de l’Antiquité. Pourtant l’initiation à la philosophie mais également à l’écriture, au commerce international, à la conquête culturelle puis cultuelle, au combat maritime, au concept de citoyenneté, au théâtre ou encore à l’art monumental sont autant de paramètres, autant de découvertes qui ont fait cette civilisation dont l’Europe -et avec elle une large partie du monde- a hérité. Autant de paramètres qui font de l’Antiquité le berceau de nos civilisations et des Grecs, mais aussi des Romains, des Egyptiens, des Perses et des Phéniciens les créateurs d’un monde nouveau, de notre monde.



Les Mythologies (Editions Studyrama) - 190 pages - Octobre 2008 : Alix Ducret
S’il est un sujet éminemment révélateur de la mentalité d’un peuple, c’est l’étude de sa religion. Le monde des dieux pour comprendre celui des hommes : tel pourrait être le résumé de cette étude qui, sous la forme lexicale, aborde les principaux dieux des mythologies grecque, romano-étrusque, celte, scandinave et égyptienne. Cinq mondes divins, cinq histoires qui, à travers l’étude de leurs principaux acteurs, permettent de retracer l’évolution de la pensée religieuse des peuples concernés. Une évolution qui, étonnamment, suit la même pente, le même tracé, partant d’un monde divin axé sur la terre et la mort à un monde solaire. La comparaison entre les quatre mythologies indo-européennes est encore plus frappante au point que l’on peut aisément faire –l’auteur s’y est d’ailleurs essayée- des parallèles, voir des corrélations qui posent la question d’une unique mythologie originelle.











Mythes et Polémiques de l'Histoire de France (Editions Studyrama) - 240 pages - juin 2008 : ouvrage collectif
L’histoire vous ment ! L’histoire ou les historiens… Telle pourrait, en tous cas, être la conclusion de tout lecteur de Mythes et polémiques. De fait, cette « science humaine » est humaine avant tout et depuis tous temps les hommes ont écrit l’histoire à leur convenance, depuis César, qui a dépeint les Gaulois comme un peuple barbare et ignorant, à Michelet, qui reléguait aux affres de l’obscurantisme tout ce qui n’était pas l’idée de nation. De fait, l’histoire a sa part de politique, elle est ce que les historiens en font… pour peu qu’ils se veuillent les chantres d’un idéal, d’un parti.
Revenant sur quelques-uns des mythes les plus criants de notre histoire, sur les polémiques les plus fameuses, Mythes et polémiques se veut un retour sur les mensonges passés, sur une histoire sans histoires…
De la légende du roi Arthur, à l’An Mil… qui n’a jamais existé ! De la « croisade » -bien mal nommée- contre les Albigeois, à l’Inquisition –qui n’est pas une, mais trois ; du droit de cuissage au mythe de la loi salique en passant par la légende noire des conquistadores, au fameux et très romantique Masque de fer ; de la Révolution française à " l'Europe des nations ", sans oublier le colonialisme, l’édit de Nantes, l’esclavage, la Commune de Paris, Mythes et polémiques invite à revisiter l’histoire de France, sans faux-semblants, sans « langue de bois » et sans complexe.








Les rois de France (Editions Studyrama) - 288 pages - février 2008
Quatorze siècles durant, de Clovis à Louis-Philippe, les rois de France vont façonner le pays, créer une identité nationale, faisant de leur personne le point central de la notion de nation.
Difficile, impossible même de nier cette histoire. Une histoire qui se nourrit de leur personnalité, de leurs actions mais également de celle des héros, princes, ministres, économistes ou encore artistes de leur temps. Une histoire, enfin, qui gagne à être reconsidérée dans son cadre européen et même mondial.
C’est la démarche de l’auteur qui, prenant prétexte de brosser le portrait de chaque souverain, s’est ingéniée à replacer les faits dans un contexte plus général, dotant chaque biographie d’une chronologie mondiale, d’une série de personnages marquants et d’une liste des souverains régnant à la même époque.







Les femmes et le pouvoir dans l'histoire de France (Editions Studyrama) - 128 pages - juin 2007
Reines, duchesses, prophétesses, abbesses, artistes, théologiennes, éducatrices : tel était le rôle des femmes en France jusqu'à la Renaissance.
Ecartées du pouvoir, elles vont longtemps être privées de tout droit... jusqu'à celui de voter ! La reconquête du milieu du XX° siècle va marquer le début d'un féminisme rageur ; un féminisme qui fera notamment les beaux jours de quelques libertaires égalitaristes niant toute différence sexuelle, ignorant la nature même de la femme et ce qu'elle peut apporter en tant que telle. " Les Femmes et le Pouvoir dans l'Histoire de France " revient sur deux mille ans d'histoire des femmes, depuis Velléda la Gauloise jusqu'à Ségolène Royal, première grande prétendante à la présidence de la République française.
Ce livre intéressera tous ceux qui désirent s'attaquer aux contre-vérités et aux mythes qui jalonnent habituellement les manuels d'histoire.









La vie au Moyen Age (Editions Didro) - 227 pages - février 2003
Longtemps considéré par les intellectuels comme un âge où régnaient l'obscurantisme et la barbarie, le Moyen Age connaît, depuis une vingtaine d'années, un véritable retour en grâce. Le Moyen Age est sans doute la période la plus longue et la plus fertile de notre histoire et la conter par le menu se révèle une tâche quasi impossible.
Aussi avons-nous décidé de n'en présenter que quelques aspects qui illustrent ce que fut la vie à cette époque, des codes de la chevalerie à l'amour du bon vin, de la chasse au culte mariale. Certains de ces événements les plus marquants, comme la première croisade ou la guerre de Cent Ans sont également relatés et un chapitre non-négligeable est consacré à l'histoire, tourmentée et souvet méconnue, de l'Eglise au Moyen Age.








Les Kamikazes d'Allah en collaboration avec Philippe Aziz (Editions Didro) - 207 pages - mars 2002
Prises d'otages au Liban, explosions à Paris, assassinats en Egypte ou en Israël, avions détournés en France, en Ecosse et maintenant aux Etats-Unis, cela fait des années que le terrorisme islamique ensanglante le monde. Revendications politico-religieuses ou mal-être de populations déséritées, entraînées à travers les prêches d'Imams intégristes, à voir dans l'occident la principale cause de leur detresse, les raisons sont multiples pour expliquer cette flambée de violence. Pourtant, ce phénomène est loin d'être nouveau.
Pour comprendre la violence qui anime cette poignée de musulmans, Philippe Aziz et son équipe ont décidé de remonter loin dans le temps. De l'ordre des Assassins qui, au VIIIéme siècle, ensanglanta tout le Proche-Orient, aux Frères musulmans, responsables en autre de l'assassinat du président égyptien Sadate; des Sabils au réseau Ban Laden, les Kamikazes d'Allah retrace l'histoire de toutes les sectes, de tous les mouvements intégristes islamiques.






Les Templiers en collaboration avec Philippe Aziz (Editions Didro) - 212 pages - décembre 1999
Tout, ou presque, a été dit sur les Templiers. De fait, l'histoire de cet ordre chevaleresque est fascinante à plus d'un titre. D'abord -et on l'oubli souvent- par le contexte dans lequel il fut créé ; ensuite, évidemment, en raison de son évolution puis de sa fin. Fin programmée ? Fin inéluctable ? Sans doute, notamment dès lors que la Terre sainte aura été perdue. Quant au rôle de Philippe le Bel, de Guillaume de Nogaret, au procès et au bûcher : ils sont au centre de tant de romans que la réalité historique en a parfois été oubliée. C'est cette réalité que Philippe Aziz et Alix Ducret ont voulu rappeler dans cette histoire des Templiers. Une histoire qui, des origines au bûcher, retrace plus de deux siècles des moines-guerriers. Une histoire, enfin, qui revient également sur les héritiers, véritables et prétendus, de l'ordre guerrier le plus célèbre du Moyen Âge.

Dernière mise à jour : ( 19-05-2009 )

Articles connexes


haut de la page Haut de page haut de la page



border borderborder border
     
border
powered by mambo open source - tdw
border
border border






border border border border
border border border border

Advertisement